Le gamin a 10 ans, les poings serrés dans les poches. C’est un bagarreur, insoumis, qui ne renonce jamais. Il a deux bonnes raisons d’être révolté : la première est d’avoir été placé dans un foyer, coupé de son père, confié à des éducateurs ; la seconde est l’explication qu’on lui a donnée, à laquelle il ne croit pas. Cyril, bonne bouille, boule de nerfs indomptable, refuse d’admettre que son père est parti, a déménagé, l’a abandonné, ne veut plus le voir. Comment faire confiance aux adultes, quand ils vous racontent de telles balivernes 

J'aime je partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *